Cinéma et Séries

La Forme de l’eau – The Shape of Water

J’avais envie d’inaugurer une nouvelle catégorie sur le blog. La partie Cinéma / Séries.

J’adore ce domaine depuis longtemps. Je suis une grande fan et une grande accro mais quand je vous dis accro, c’est accro. Même si un film ou une série ne me plaît pas tant que ça, je me sens obligée de regarder jusqu’au bout.

Et oui, je suis toujours dans l’attente de voir ce petit quelque chose qui me fera changer d’avis.

Alors pour débuter cette nouvelle catégorie, j’ai choisi un film que j’ai adoré ; La Forme de l’eau – The Shape of Water.

Pour information, il est actuellement au cinéma.

La Forme de l’eau – The Shape of Water

Il s’agit du dernier film de Guillermo Del Toro. Pour ceux qui ne le connaisse pas, c’est un réalisateur que j’aime beaucoup. Il est à l’origine d’oeuvres magnifiques comme Le Labyrinthe de Pan mais aussi de séries comme The Strain.

Pour vous résumer le film sans le spoiler, il s’agit d’une jeune femme muette, femme de ménage dans un grand laboratoire scientifique aux Etats Unis pendant la guerre froide. Un jour elle découvre une étrange créature. Et de là, sa vie bascule.

 

Qu’est ce que j’ai aimé ?

L’ambiance est déjà l’une des choses qui m’a tout de suite fait tomber en extase devant ce film. Comme pour le Labyrinthe de Pan, Guillermo Del Toro, nous fait plonger dans un univers nous faisant sortir du temps, y insérant un peu de magie et de rêve.

On se retrouve avec des personnages qui ont tous un rôle important, aucun ne fait de la figuration.

En plus du cinéma, j’aime beaucoup la lecture, et comme un beau livre, ce film se laisse dévorer, pas de perte de vitesse, chaque scène est réfléchie, aucun artifice n’est présent dans ce film. et pour ceux qui le souhaitent, le livre La Forme de L’eau tiré de ce film est disponible sur Amazon

Le point le plus important, celui qui fait que c’est un film que je pourrais regarder des dizaines de fois, c’est qu’il y a un message. Dans ce film, on met en avant la différence, on la célèbre au lieu d’en avoir peur. Et puis pour l’avoir vu le dernier jour de février, le coté romance était agréable sans faire cuculapraline.

Dans ce film, on parle de la différence de handicap, la différence de couleur, la différence d’orientation sexuelle. Ce message est simple, discret, incorporé dans ce film sans qu’on ne voit que ça à travers les dialogues des personnages. Des paroles que l’on peut entendre tous les jours, qui peuvent nous choquer mais qui existe.

 

Vous comptez aller le voir ? Ou si c’est déjà fait, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s